Abonnez-vous

Quand la géométrie devient lumineuse


Mireille Schumacher

L’élégante lampe du designer suisse Donald Corson, Ingénieur du Temps, est un polyèdre qui nous permet de revisiter le cours de géométrie descriptive.



Le socle, le pied, l’interrupteur et l’abat-jour de la lampe forment quatre prismes à base triangulaire qui s’entrelacent harmonieusement. Les épures des pièces de la lampe sont dessinées avec le logiciel Geomagic.

 

Épures de la lampe crées avec le logiciel Geomagic.

 

 

Projection de la lampe vue de face dans un plan parallèle au plan de projection.



L’impression tridimensionnelle permet de produire un objet léger, robuste et d’une extrême précision. L’abat-jour présente une surface réglée. Lorsque la lampe est éclairée en lumière solaire, elle déploie, dans le plan sur lequel repose son socle, une ombre portée dont les contours dévoilent un mystérieux polygone.

 

Projection de la lampe vue sous un autre angle.



L’originalité de cette lampe réside dans sa conception moderne. Grâce à une ampoule LED, elle diffuse une excellente lumière pendant quatre heures. L’alimentation est réalisée à l’aide d’un fil de téléphone mobile par un port USB situé dans le pied de l’objet, ce qui lui confère une totale liberté d’emplacement.

 

Ombre portée par la lampe sur le plan du socle.