Abonnez-vous

Un nouveau type de calculatrice


Jean-Jacques Dupas

Saluons l'entrée, dans le club très fermé des constructeurs de calculatrices, du français Numworks. Cette nouvelle machine est basé sur le principe open source.


La version 1.3.0, que nous avons pu tester, est d’un design assez agréable et épuré. Au niveau fonctionnalité, cette machine offre plusieurs modes : « calcul », qui gère les arrondis sans être un moteur formel stricto sensu, « fonctions », « suites », « statistiques et probabilités », classiques pour le lycée. Une innovation est la possibilité de programmer en Python. La calculatrice est munie d’une fonction examen.
Le point le plus original de la machine repose sur le principe open source, voulu par ses concepteurs. Tout est disponible sur le site constructeur (https://www.numworks.com/fr) :
les spécifications techniques (le hardware, le plan de câblage…) ainsi que le code source, qu’il est possible, en théorie, de modifier pour un expert Linux ; les mises à jours ; les différentes options qui permettent de personnaliser sa machine… Au final, une calculatrice très originale et prometteuse qui ne manque pas d’atouts. La vraie question est de savoir si une communauté va éclore autour de cette machine. Affaire à suivre…
À lire également : Numworks : la calculatrice open source française. Denis Bodor, Hackable Magazine 23, mars 2018.