Abonnez-vous

La naissance de l'intelligence artificielle


Jean-Gabriel Ganascia

La conjecture selon laquelle toutes les fonctions cognitives peuvent être décrites avec une précision telle qu'il serait possible de les reproduire sur des ordinateurs n'a jamais pu être démontrée ni réfutée. Elle est à la base de l'intelligence artificielle comme discipline scientifique.


L’intelligence artificielle est une discipline scientifique qui a vu officiellement le jour en 1956, à Dartmouth College, Hanover (New Hampshire, États-Unis), lors d’une école d’été organisée par quatre chercheurs : John McCarthy, Marvin Minsky, Nathaniel Rochester et Claude Shannon.
Pour les promoteurs de cette école d’été, l’intelligence artificielle (ou IA) visait initialement à la simulation, sur des machines, de chacune des différentes facultés de l’intelligence, qu’elle soit humaine, animale, végétale ou sociale. Selon eux, cette discipline scientifique reposait sur la conjecture selon laquelle toutes les fonctions cognitives, en particulier l’apprentissage, le raisonnement, le calcul, la perception, la mémorisation, voire la découverte scientifique ou la créativité artistique, peuvent être décrites avec une précision telle qu’il serait possible de les reproduire sur des ordinateurs. Par la suite, et en dépit des progrès considérables qu’elle a enregistrés, l’étude de l’intelligence artificielle a toujours reposé sur la même conjecture que rien, jusqu’à présent, n’a permis ni de démentir, ni de démontrer irréfutablement.


Les quatre mousquetaires de l’IA

Cette discipline scientifique qu’est l’intelligence artificielle ne surgit pas de nulle part. Elle a emboîté le pas à la cybernétique, science des systèmes complexes et de ... Lire la suite