Abonnez-vous

Démystifier les « codes secrets » de la Bible


Jean-Christophe Novelli

Alain disait : « On prouve tout ce qu'on veut ; la vraie difficulté est de savoir ce qu'on veut prouver. » Avec l'avènement de technologies permettant de produire de faux documents, avec l'envie de chacun de s'inventer des informations pour confirmer ses idées, cette citation a de beaux jours devant elle...


Ainsi en est-il des chercheurs d’or modernes, les fouilleurs de texte à la recherche d’un message codé, caché ou dissimulé : ils veulent avoir raison contre l’évidence et s’ingénient à débusquer le moindre indice leur permettant d’étoffer leurs théories. Quand l’envie de trouver un message se double d’une certitude que quelque chose y est caché, que le texte est « forcément » miraculeux, « forcément » écrit par une puissance supérieure, on voit la tentation de faire rentrer le réel dans sa théorie coûte que coûte. Bien sûr, parmi tous les livres existants, beaucoup s’acharnent sur le Livre, celui qui a été le plus imprimé et vendu : la Bible (2,5 milliards d’exemplaires). Les incroyants devraient admettre leur faute si on leur montrait, preuves à l’appui, que ce texte raconte l’avenir de l’humanité et a prévu Alexandre (le Grand), Vladimir (Poutine) et Donald (Duck et Trump) !

Alors beaucoup s’y sont essayés, et un auteur américain récent, Michael Drosnin, utilisant des moyens informatiques et le travail de nombreux chercheurs, a publié plusieurs ouvrages sur le sujet. Il y mentionne en particulier que la Bible avait tout prévu, notamment les assassinats de John Fitzgerald Kennedy, d’Anouar el-Sadate et ... Lire la suite


références

 La Bible : le code secret. Michael Drosnin, Robert Laffont, 2011.
 Dossier « L'astrologie ». Tangente 169, 2016.