Abonnez-vous

♦♦ Les marins malhonnêtes

Michel Criton

Guilielmo Bonacci, père de Leonardo (dont le surnom : « Fibonacci » vient de la contraction de filius Bonacci, « fils de Bonacci »), gérait les marchés de la République de Pise en Algérie, en Tunisie et au Maroc. Il fut confronté à un vol important : la disparition de toute une cargaison de tissus précieux. L’importance de la disparition conduisit à penser que deux des six membres de l’équipage étaient coupables.
Alberto dit que Caldo est innocent.
Bonno dit que Dido est innocent.
Caldo dit qu’Emilio est innocent.
Dido dit que Fabrigio est innocent.
Emilio dit qu’Alberto est innocent.
Comme chacun le sait, les marins honnêtes disent toujours la vérité…
Qui sont les deux voleurs ?

SOURCES

Rallye mathématique de Bruxelles