Probabilité, hasard et destin

Fabien Aoustin



Comme par hasard

Cyril Bonin
Vents d'ouest
2021
104 pages
18 €

Paris, 1909. Victor Nimas est un comptable célibataire qui trouve son bonheur dans la litanie des nombres. Profondément cartésien et adepte du déterminisme de Laplace, ce héros ne veut pas croire au hasard et est particulièrement attaché à son traintrain quotidien, sa petite vie bien rangée. Pourtant, une place de spectacle pour les Ballets russes de Serge de Diaghilev se colle à sa chaussure. Ce détail va perturber toute son existence. Hypnotisé par la grâce d’une danseuse, voilà Victor emporté dans un tourbillon d’aventures et de rebondissements qui questionnent sa vision du monde.

Les mathématiques, le hasard et les probabilités sont au cœur de cette intrigue mais il est rare de trouver une telle alchimie entre l’aspect littéraire d’une œuvre et la dimension plus abstraite qu’apportent les mathématiques au développement de l’histoire. Au-delà de l’univers des probabilités, la bande dessinée nous plonge dans l’univers du jeu et l’effervescence artistique de la fin de la Belle Époque. Pour les enseignants, l’album offre quelques passages à exploiter en classe pour susciter le débat sur l’expression ou le calcul de certaines probabilités. Avec cette belle réflexion sur le destin, Cyril Bonin signe sûrement ici l’un de ses meilleurs albums. 

F.A.



Les dernères notes de lecture