Une trop courte vie

«Mathématicien maudit », « génie romantique », « le Rimbaud des mathématiques », « le Mozart de l’algèbre », « esprit incompris »… Ce ne sont pas les expressions qui manquent pour qualifier la courte vie d’Évariste Galois, jeune mathématicien mort à 20 ans dans un duel obscur. Le mystère autour de certains passages de sa vie, tout comme la profondeur de ses idées, ajoutent à la légende d’une icône dont on est loin d’avoir cerné la personnalité et la postérité scientifique !

LES ARTICLES

Le nom d’Évariste Galois reste le symbole du génie mathématique précoce, incompris et tourmenté. Ne l’appelle-t-on pas parfois « le mathématicien maudit » ou « le Rimbaud des mathématiques » ? Retracer sa trop courte vie permet de replacer le jeune homme dans son temps.


Évariste Galois s’impliqua totalement dans les luttes politiques de son époque. Son engagement, ses idées républicaines et ses coups d’éclat lui vaudront de passer plus de dix mois de sa courte vie en prison.


La superposition de deux images, l’une scientifique et l’autre politique, donne naissance à la figure d’Évariste Galois comme mathématicien maudit et correspond à celle que l’on en a aujourd’hui. Il faudra attendre les toutes dernières années du XIXe siècle pour que Galois devienne « célèbre ».


En bref : Les « chasseurs de trésors »

Martine Brilleaud et Jacques Cassabois

En marge des études universitaires et académiques, des passionnés mènent de véritables enquêtes sur la vie de Galois



En bref : Autour d’Évariste

Jacques Cassabois

Savez-vous ce que pensait Sophie Germain à propos d'Évariste Galois ? Qu'est devenu Auguste Chevalier, l'ami fidèle ? Et qui était l'adversaire de Galois dans son duel ?



Les dernières publications POLE